• A la SNCF de nous faire préférer le train !

     Usager de la ligne ferroviaire Le Havre-Rouen-Paris depuis près de 30 ans, j'ai de nouveau interpellé, en février, Dominique PERBEN, Ministre des Transports, de l'Equipement, du Tourisme et de la Mer, sur les désagréments subis par les voyageurs, qui ont connu une brutale aggravation pendant les derniers mois de l'année 2006. Cette situation est pénible pour tous les usagers de cette ligne, notamment pour ceux qui doivent ou ont choisi d'habiter en Haute-Normandie tout en travaillant à Paris, en espérant compter sur les qualités de la liaison ferroviaire avec la capitale. Force est de constater que, ces derniers mois, les incidents et les retards se sont multipliés, au point de rendre impossible tout pronostic fiable sur le temps de parcours. Cette situation devient réellement problématique pour les abonnés, pour la plupart des employés, qui prennent le train pour se rendre sur leur lieu de travail. Ils sont donc particulièrement pénalisés par ces retards répétés. Elle l'est également pour tous les responsables qui, à titres divers, doivent participer à des réunions et dont les retards sont lourdement ressentis. J'espère vivement que les mesures aptes à remédier à ces dysfonctionnements seront prises très rapidement par la SNCF. Je l'ai d'ailleurs demandé récemment à Madame IDRAC, sa présidente. Avec des collègues parlementaires, je dois la rencontrer prochainement.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :